Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 00:40

large5.jpg

A force de me suivre t’as du comprendre que je ne supportais pas être seule, « je veux qu’on m’aime » et être rengaine dans le même genre.

Puis finalement en début de semaine dernière je me lance et je raconte à une de mes copines parisienne que j’ai revu kéké. Elle me répond en mode assez cool. Mais je sais ce qu’elle pense que je n’aurais pas dû le revoir.

Quelques heures plus tard je reçois un mail d’une autre copine qui me dit « alors comme ça tu t’es remis avec kéké ? » Bon alors soit tu m’écoutes pas quand je parle, soit t’as jamais rien compris.

Donc je lui explique comme je l’ai fait pour vous, ce qui s’est passé et tout. Et puis là ça n’a pas loupé. Vous vous m’avez fait comprendre gentiment que j’aurais peut-être pas dû le revoir et qui faut que je fasse gaffe. Mais elle, elle n’y est pas allée de main morte.  Mais bon après elle a le mérite de dire ce qu’elle pense. Elle me dit de me concentrer sur les gars « bien », les « gentils ».

Sauf que je n’ai jamais été aussi bien depuis que je l’ai revu, depuis que je lui ai dit tout ce que je pensais. Je me sens comme soulagée. Lui dire tout ce que j’avais sur le cœur a brisé la dépendance. Il m’a même rappelé plusieurs fois pour prendre des cafés. Et je ne vais pas vous mentir, là je ne serais pas contre le voir. Mais pas par ce que j’ai besoin de sa présence. Par ce que j’ai envie de lui. Avec lui, je suis sûr que je peux atteindre le 7e ciel plus d’une fois, par ce que je suis comme décomplexée. Je me dis pas « non attend il va voir un bout de gras qui sort », ou autre je m’en fou. (Mais bon lui il aime bien les cafés et moi je commence à être grave en manque...)

Et vous savez quoi ? Depuis que cette copine m’a envoyé ce mail, et que je réalise qu’après même pas un moi de célibat elle s’en est déjà retrouvé un avec qui s’est parti pour au moins 3 ans. Je me dis « finalement ce célibat forcé, il me fait du bien ».  Pourquoi ? Par ce que je gère toute seule ! Je ne dépends de personne ! Je m’en prends dans la gueule, ce n’est pas toujours facile, surtout la semaine dernière (mauvaise notes, refus de stage, cambriolage...) Mais je gère toute seule. Je n’appelle plus à l’aide, plus de « kéké, ça va pas, vient ! J’ai besoin de toi ».

Alors non, je t’envie plus toi et ton mec parfait. Je préfère mes amis, je préfère boire une bière, faire la fête jusqu'au bout de la nuit, partir ou je veux quand je veux avec qui je veux. Je n’ai pas envie de rendre des comptes. J’ai 21 ans. Y a beaucoup trop de garçons sur terre. Et quand je rencontrerais celui qui me vendras du rêve, qui m’emmènera au bout du monde, lui je le tromperais pas.

Alors mes copines, je vous aime fort, mais quand je rentre à Paris et que vous me dites « Non désolé je pourrais, c’est soirée en amoureux3. Je me dis merde.  Et je n’ai pas envie de me justifier de mes actes, ni de subir vos remarques.

Il était temps que je comprenne que je n’ai pas besoin des hommes pour vivre, avancer, et être heureuse.

« Le bonheur c’est le voyage, pas la destination » Foxfire- gang de filles- [très bon film]

 

Photo

Partager cet article

Repost 0
Published by cocotte-en-papier
commenter cet article

commentaires

Lecture du moment

9782070437825.jpg

Défi personnel:

- Une tablette de chocolat = une semaine.

 

-Rester possitive.

 

-Passer plus de temps avec mes "amis", pour m'intégrer. Check

 

-Apprendre la patience. Rome ne sait pas constuit en un jour.

 

-Essayer d'etre moins sensible.

Pour me suivre

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez magali785 sur Hellocoton