Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 15:05

dyn001_original_800_600_pjpeg_2544134_6c39b48000e4abb54a50b.jpg

 

Ma grand-mère, celle qu'on appelait grand-mère chocolat, elle s'est éteinte dans la nuit de lundi à mardi. Elle est partie sans souffrir d'après les médecins. Elle avait passé une bonne après midi avec deux de ses enfants, elle était en forme.

Dans la nuit j'ai rêvé de sa mort, j'ai eu du mal à dormir. Le soir des amis m'ont parlé d'une soirée ce week-end en me disant de venir, je leur ai répondu que oui, mais que je ne serais peut être pas là car ma grand mère était à l’hôpital. Comme si je le sentais, comme si je le savais.

Ma mère n'a pas non plus réussi à dormir.

 

J'ai beau me répéter qu'elle est morte, que c'est fini je ne réalise pas. Je ne suis pas là bas, je ne vois pas, la réalité ne m'affecte pas. Je ne me suis pas encore écroulé, je n'ai pas encore pleuré.

Je me sens coupable d’être là en Suisse alors qu'elle est morte. J'aurais voulu être à ses côtés.

 

Mais heureusement, il y a quelques semaines avec ma cousine nous sommes allé la voir à la clinique. Le spectacle était dur à supporter. La voir si petite dans son lit, m'a chamboulé. Elle ne nous a pas reconnu, nous prenait pour des infirmières. C'est la dernière fois que je l'ai vu.

 

Ma grand mère c'est cette femme à mes yeux belle et forte. Sa vie a était loin d’être rose. Mais elle a réussi à en faire une force. Elle craignait les hommes, et a donné le goût à ma mère et moi du féministe.

Elle a trouvé son père mort dans sa chambre à l'âge de 13 ans, il s'était suicidé.

Elle est née et a grandi au Maroc. Puis à tout quitter : ses souvenirs ses ancêtres ses biens sa vie pour partir en catastrophe en France, lors de la décolonisation.

Elle a élevé quatre enfants sans jamais ce plaindre.

Elle a vu son mari la tromper, mais est restée là pour lui. Elle a encaissé sans broncher. C'était son éducation, mais sa force aussi.

Elle a toujours accueilli ses petits enfants avec plaisir.

Elle a toujours eu l'art de bien recevoir ses invités.

 

Quand elle voyait un bébé, elle sifflait pour le faire rire.

 

Lorsqu'on allait en week-end dans leur maison de campagne en Normandie, elle nous accueillait toujours avec des pommes dauphines et des esquimaux. Puis pour le goûter elle nous préparait des tartines avec du beurre salé et du chocolat rappé.

Qu'est ce qu'on a pu s'amuser, et faire des bêtises avec ma sœur et ma cousine.

 

C'est elle qui m'a cousu tous mes doudou, et même celui que j'ai encore.

 

Elle ne montrait que très peu son amour, peu de signe affectueux, mais on savait à sa façon qu'elle nous aimait, qu'elle était là.

 

En vieillissant elle a commencé à devenir méchante, nous dire qu'on avait grossi ect.. Je lui en ai longtemps voulu, maintenant je comprends que c'est la vieillesse qui parlait.

 

Une petite flamme s'est éteinte.

 

Le plus dur reste à venir, la famille va se déchirer pour l'héritage. Mais quelle importance, il faut garder nos souvenirs et pas les choses matérielles.

Partager cet article

Repost 0
Published by cocotte-en-papier - dans Les autres & moi
commenter cet article

commentaires

pierrot rochette 10/02/2013 00:00

Bravo pour cet hommage à votre grand-mère
très touchant...

Dans le cadre de mon vagabondage conceptuel
blogues-musée pertinents mais aléatoires
pour mon oeuvre littéraire pertinente
mais aléatoire...

permettez-moi une de mes chansons
écrite aussi pour rendre hommage
à ma mère

HOMMAGE À MA MÈRE

COUPLET 1

treize janvier oh ma mère
c’était ton jour d’anniversaire
j’ai encore une fois oublié
oublie de te téléphoner
de te téléphoner

COUPLET 2

Toi qui a pris soin d’tes 10 enfants
si belle à 82 ans
encore en parfaite santé
des plus heureuses dans ton loyer
dans ton petit loyer

COUPLET 3

ton Luc habite juste à coté
Kiki vient tout te raconter
Claude prend bien soin de tes besoins
Pauline Hélène passent pour te dire
qu’elles t’aiment

COUPLET 4

Richard vit dans l’bout d”Ottawa
Gilles en Gaspésie dans le bois
Loulou se love à Trois Rivières
François racine à Montréal
ouais
ton p’tit dernier
à Montréal

COUPLET 5

toi qui a mis toute ta vie
comme tu me l’as déjà dit

à conquérir par le respect
notre amitié notre affection

saches oh ma mère
que t’as mème conquis

notre vénération

COUPLET 6

moi ton aîné ton vagabond
au nom de notre soeur Lison
je te bénis par ma chanson

oh bon anniversaire
notre immense
maman
bonbon

bonne fête m’man

Pierrot
vagabond céleste

www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com

www.demers.qc.ca
chansons de pierrot
paroles et musique

sur google,
Simon Gauthier conteur, video vagabond celeste

merci:)))

Amandine 29/02/2012 13:18

bon courage pour cette épreuve! gros bisous

cocotte-en-papier 29/02/2012 21:08



Merci beaucoup :)



Marion 28/02/2012 21:19

C'est important de garder de bons souvenirs comme ceux que tu as énuméré. C'est un bel hommage cet article. Biz

cocotte-en-papier 29/02/2012 09:10



Oui, il faut garder les bons souvenir et pas ceux de la fin ou elle était malade.


Merci


Bisous



Tara 28/02/2012 20:28

Bisous et plein de courage :)

cocotte-en-papier 28/02/2012 21:14



Merci beaucoup.



severine 28/02/2012 15:38

Puisse-t-elle reposer en paix !

cocotte-en-papier 28/02/2012 21:14



Merci.



Lecture du moment

9782070437825.jpg

Défi personnel:

- Une tablette de chocolat = une semaine.

 

-Rester possitive.

 

-Passer plus de temps avec mes "amis", pour m'intégrer. Check

 

-Apprendre la patience. Rome ne sait pas constuit en un jour.

 

-Essayer d'etre moins sensible.

Pour me suivre

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez magali785 sur Hellocoton