Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 13:44

 

rotate.php.jpgDeux pays.
Deux « chez moi ».
Deux chambres, une qui me ressemble, une vide avec des murs jaunes.
Deux trousseaux de clés.
Deux porte-monnaies.
Deux lits.
Deux réveils.
Deux penderies.
Deux groupes d'amis.

Toujours une valise dans un coin, toujours prêtes à « rentrer ».
Le site de la Sncf, je le connais par cœur.

Je me souviens de mon premier départ comme si c'était hier. J'avais passé les semaines d'avant à aller chez Ikea, à faire des aller retours en Suisse,à faire mes cartons, à dire en revoir. Je n'avais pas arrêté une minute. J'avais tout fait pour ne pas le faire. Si je réfléchissais à mon départ c'était fini, je m'effondrais.
Je quittais tout, j'allais dans une ville inconnue où je ne connaissais personne.

Sur le quai de la gare de Lyon, j'étais avec mon ex-copain. J'arrivais à garder mes larmes. Je monte dans le train, la porte se ferme, il démarre. Et je m’effondre, j'ai pleuré pendant les 4h de voyage.
Arrivé dans mon nouveau « chez moi » de même qu'à mon départ, je n'ai pas arrêté pour ne pas penser.

Bref, mon départ n'est pas le sujet que je voulais aborder .
Je voulais vous parler de mon sentiment de « double vie », j'ai tout en double. J'ai pris l'habitude.
Pour les choses matérielles c'est un peu ennuyant mais on s'y fait.
Le plus désagréable, c'est ce sentiment d'adaptation.

Il faut toujours s'adapter. En Suisse, je me dis toujours que la France est mieux, et vice-versa.

Quand je quitte la Suisse, je suis contente de rentrer mais toujours un peu triste de partir. Lorsque je rentre c'est toujours la fin de quelque chose, des examens, des cours.. le début des vacances. Alors on fait toujours la fête, on s'amuse bien. Et quand je pars c'est toujours un peu la nostalgie.
Arrivée en France, il faut me réadapter à mon groupe d'amis, reprendre ma place, me ressentir utile.  C'est difficile de raconter sa vie, où des anecdotes lorsque les gens ne se connaissent ni d’Ève ni d’Adam.
Il faut toujours reprendre le cours de leur vie à eux, les nouveaux gens, les ruptures, les engueulades, les réconciliations, et surtout ne pas faire de gaffe.
C'est une adaptation constante.

En partant, j'ai perdu beaucoup d'amis. J'ai fait un tri, il me reste essentiellement mes « vrai ami ». Ceux qui sont toujours là, et qu'ils le seront toujours. Ça a fait mal, mais maintenant je me dis que c'est mieux.

Cette constante adaptation est fatigante et parfois pesante. Elle contribue à renforcer mon manque de confiance en moi, et le sentiment de ne pas avoir ma place.

Mais j'ai choisi cette vie, elle a aussi ses avantages. Mais lorsqu’on ne la vit pas, c'est difficile de comprendre ce sentiments de tiraillement.

Partager cet article

Repost 0
Published by cocotte-en-papier - dans Les autres & moi
commenter cet article

commentaires

Amandine 13/02/2012 10:55

ça doit être trop dure après les trois mois en france de repartir...!!!!
je suis rentrée hier soir, les larmes aux yeux à l'aéroport, mais aujourd'hui ça va plutôt bien car ma cousine vient jeudi mais je crains son départ de dimanche!!!
Je vais profiter un max des trois jours ou elle sera la!!!
bonne journée

cocotte-en-papier 16/02/2012 22:03



C'est jamais facile. On veut toujours rester, mais non. Il faut partir.


Comme je te comprends! Il faut que t'essaye de profiter au max de ta cousine, et de ne pas penser à dimanche.


Profite bien :)


 



Amandine 08/02/2012 14:03

Je comprend assez ce que tu ressens, je n'ai pas changé de pays mais juste de région et le tiraillement est parfois très dure!
je n'ai pas encore de groupes d'amis, ici juste une AMIE et mon petit ami.
La-bas j'ai laissé ma meilleure amie, ma super cousine, ma famille, mes collègues que j'adorais, etc.
Je n'ai plus deux chambres, ma chambre chez mes parents s'est transformé en bureau.
Ce we je retourne enfin chez moi j'ai hate mais j'ai peur du retour, généralement je mets quelques jours à m'en remettre.

cocotte-en-papier 10/02/2012 17:12



Pays, ou région ça revient au meme.


Comme je te comprend, moi ile me faut toujours plusieurs jours d'adpatation à chaque fois que je repars.


Le pire pour moi c'est que je vis 9mois de l'année en Suisse, et 3 mois en France.



arnolde 06/02/2012 16:51

T'es partie y'a longtemps ?

cocotte-en-papier 08/02/2012 10:49



Là c'est la 3e années.


Par moment c'est lourd, mais ça a ces bons cotés aussi.



Camille G 06/02/2012 14:02

Mais c'est pour le boulot cette situation ?

cocotte-en-papier 06/02/2012 14:31



C'est pour mes études.


Y a chez mes parents à Paris, et mon école en Suisse.



Lecture du moment

9782070437825.jpg

Défi personnel:

- Une tablette de chocolat = une semaine.

 

-Rester possitive.

 

-Passer plus de temps avec mes "amis", pour m'intégrer. Check

 

-Apprendre la patience. Rome ne sait pas constuit en un jour.

 

-Essayer d'etre moins sensible.

Pour me suivre

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez magali785 sur Hellocoton