Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 22:30

 

201103304d929f61c0e59-0.jpg

 

Le streaming pour regarder des séries ne marchant plus, ce soir j'ai dîné devant les infos sur la 2.
Un sujet m'a marqué : celui de cette jeune fille qui s'est suicidé à cause de la pression des autres élèves. Ce jeune garçon Boris (ou quelque chose en is) qui avait du mal à s'exprimer qui est devenu la risée de la classe, et le souffre douleur des gros durs, Boris est maintenant scolarisé chez lui, l'administration n'ayant rien fait pour l'aider, malgré le fait que sa mère se soit battu pour qu'on l'aide. A l'époque on ne parle pas harcèlement pour un enfant n'existait pas.

J'ai toujours dit que la période la plus dur était celle du collège. A cet age là, les enfants sont des monstres. Le moindre défaut peut-être tourné en ridicule. On se sent oppressé, on a besoin de rentrer dans le moule.

Et moi j'en suis venu à me poser la question sur comment j'étais au collège. Et là, la révélation fut frappante. Je faisais partie de ses gens qui maltraite les autres. A proprement dit moi je n'ai jamais rien fait, mais je traînais avec eux, avec le groupe « cool » du collège. J'agissais pas mais je traînais toujours eux malgré tout, parfois même je rigolais de leurs « blague ».
Une fois ils sont même allés jusqu'à pisser dans le sac d'une pauvre fille. Même à cette époque ça m'avait choqué, mais encore plus maintenant. Personne ne mérite ça. Absolument personne, peut importe ses tares. C'est un manque de respect total.

Moi que l’injustice a toujours révolté, pourquoi je me suis pas révoltée à cette époque ? Sûrement par ce que j'avais peur de devenir moi la risée, et que je n'avais pas envie de m’opposer. Je suivais comme un mouton, comme une conne.

Moi j'avais le droit à quelques surnoms comme « planche à pain » ou « chemin de fer ». C'était lourd, ça me complexait encore plus.
Surtout qu'un de mes plus grands complexes maintenant c'est mes mollets, que je trouve trop gros. Je m'en serrais sûrement jamais aperçu si un garçon ne m'avait pas fait la « blague ». Je ne me serais peut-être pas posé de questions sur mon poids si je n'avais pas entendu tous mes copains critiquer et rigoler du physique de tel ou tel fille.

On détruit les gens. J'ai détruit des gens, ou du moins j'y ai participé. J'ai détruit des gens alors que je souffre qu'on met moi aussi détruit.


« Ne jamais faire à l'autre ce qu'on aimerait pas qu'on nous fasse. »

Une simple phrase qu'on nous répète souvent petit, mais tellement vrai.

Nous sommes des monstres, à cet age là du moins.

Alors oui il faut parler de harcèlement à l'école. Oui le mot existe aussi pour les enfants. Et oui on fait bien de lancer une campagne publicitaire contre. Oui car à cet age on ne se rend pas forcément compte du mal qu'on cause à l'autre.

Partager cet article

Repost 0
Published by cocotte-en-papier - dans Actu- société
commenter cet article

commentaires

Une fille comme les autres 24/01/2012 13:30

Pour ma part, j'ai été victime et j'avoue que j'ai très mal vécu mon collège; Encore aujourd'hui il y a certaines choses qui me sont restées et ça a fortement influencé mon comportement.
Je me souviens que quelques années après la sortit du colège, j'ai recroisé deux filles qui m'ont critiqués. J'ai fais semblant de pas les reconnaître, mais elles elles m'ont bien reconnus et je me
souviendrais toujours de leur paroles "regarde c'est E. N'empêche, tout ce qu'on lui a fait. La pauvre"

cocotte-en-papier 24/01/2012 22:55



Moi les quelques rélexion que j'ai eu je les ai mal vécu. Mais ça me met hors de moi d'avoir laisser faire ça. J'étais conne!


C'est sur que ça influence, change notre façon de vire/voir le choses. ça nous créer.



Lecture du moment

9782070437825.jpg

Défi personnel:

- Une tablette de chocolat = une semaine.

 

-Rester possitive.

 

-Passer plus de temps avec mes "amis", pour m'intégrer. Check

 

-Apprendre la patience. Rome ne sait pas constuit en un jour.

 

-Essayer d'etre moins sensible.

Pour me suivre

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez magali785 sur Hellocoton