Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 17:49

 

P1000003p

 

Ma sœur a eu un enfant.

 

Jusque là rien de grave, la naissance d'un enfant est toujours un heureux événement.

 

Sauf que ma sœur à 22 ans. Et le petit Lucas va avoir 1 ans dans quelque semaines.

Lorsqu'elle a accouché elle en avait 21.

 

C'est comme dans les films, dans les livres, on sait que ça arrive. Mais non jamais on pense que ça va arriver à notre famille.

 

Comme dans les films, Elle a fait un déni de grossesse et elle l'a su a 5mois et demi. Elle en est tombée dans les pommes. Toute cette période, tout l'été 2010, ou il a fallu prendre des décisions, a été une sorte de  cauchemar éveillé.

 

Avec ma sœur on a jamais été très liée. Pendant sa grossesse j'étais là, si elle le voulait. J'avais peur pour Elle. Je m’inquiétais pour Elle. Mais j'étais comme une ombre dans notre maison. Je me suis effacée, je lui ai laissé la place.

 

L'été s'est fini. Je suis repartie en Suisse. La bas, je pensais aller mieux, pouvoir oublier la réalité puis ce que je ne la voyait pas.

 

Ces mois ont été dur. Les mois à venir le sont toujours.

 

Elle a eu de la chance. Son copain est resté, le petit Lucas est vraiment magnifique, mes parents les aides financièrement et Elle a repris ses études.

Mais avec son copain, la vie à 2 ne marche pas, ils s’engueulent tout temps, ils cohabitent plutôt qu’être un couple. Et le petit Lucas grandit dans cette ambiance.

 

Mes parents le prennent souvent, pour soulager ma sœur du rôle d'étudiante et de mère.

 

Et moi dans tout ça ?

Moi je reste une ombre, ou du moins c'est la sensation que j'ai.

Je ne vis plus prés de mes parents, ils s'y sont habitué, un skype une fois par semaine suffit.

Je vais dire un truc horrible, mais oui je suis jalouse, enfin du moins je l'ai été, je le suis toujours mais moins.

J'avais déjà l'impression d’être à « l'écart » de ma famille. Mais le sentiment s'est renforcé.  

En plus je culpabilise d’être jalouse, avec tout ce qu'elle vit. Je sais que ça doit pas être facile. Mais moi aussi j’aurais besoin d'avoir une petite maman pour s'occuper de moi, me prendre dans ses bras me soutenir, me dire ' tu verra ma Chérie tout ira bien ».

Mais non, par ce que je suis seule en Suisse, et incapable de montrer à mes parents que j'ai besoin d'eux.

 

Et puis c'est à double tranchant car lorsqu'on me pose trop de questions sur Moi, je devis le sujet sur Elle.

 

C'est tellement plus simple de parler de ce qui ne va pas chez les autres.

Partager cet article

Repost 0
Published by cocotte-en-papier - dans Les autres & moi
commenter cet article

commentaires

Lovely 16/11/2011 17:50


Ne culpabilise pas, je pense que c'est un ressenti normal, par rapport à ce que tu vis avec ta soeur. On a tous besoin de se sentir aimé, par ses proches, par ses parents.

Peut être serait il intéressant d'en parler à ta maman ou ton papa, si tu es plus proche de l'un ou de l'autre. Leur expliquer qu'effectivement tu n'es ni mère, ni malheureuse dans ton couple (si
tu en as un, je n'ai pas encore lu ton blog) mais qu'il t'arrive toi aussi de vivre des choses douloureuses, et que tu as besoin de sentir leur présence.

Je ne connais pas le sentiment de jalousie dans une fratrie, je suis fille unique, mais je connais le sentiment de jalousie que moi aussi j'ai pu ressentir dans la relation que ma mère à avec mon
fils. Mais j'avais exactement la même avec sa mère.

L'Amour, un sentiment parfois douloureux... Bon courage à toi, et merci de ton passage chez moi !


cocotte-en-papier 16/11/2011 22:22




Merci beaucoup pour ton message.


Malheureusement mon plus grand soucis est que je n'arrive pas à communiquer avec mes parents. Je ne sais pas pourquoi je me bloque complétement quand il s'agit de parler de chose trop
personnelle. Mais je sais que là le probléme viens de moi. Espérons qu'avec le temps j'y arrive.




virguie 15/11/2011 20:26


il est tapissier ton papa? :o


cocotte-en-papier 15/11/2011 20:40



Lol, non mais il a retapissé un fauteille comme toi. Et il m'enguelle a chaque fois que je m'assoie dessus car il a peur que je l'abime. aaahhh



Fulmina 15/11/2011 18:52


aiiaaa, la jalousie additionnée de culpabilité, je connais...
Tes parents te prêtent peut etre moins d'attention rapport à ce qui arrive à ta soeur, mais ça ne veut pas dire qu'ils l'a "préfèrent", qu'ils l'aiment plus ou autre. Ca te serais arrivé à toi, ça
aurait été la même chose, un parent se doit d'être là pour son enfant :)
C'est un peu la même chose de mon côté, mais quand je parle à ma mère, je me rends compte que je lui cause beaucoup moins de soucis que ma soeur et dès qu'elle me voit, c'est comme une bouffée
d'oxygène parce que les échanges sont légers et moins larmoyant ^^


cocotte-en-papier 16/11/2011 22:25




Je n'avais jamais vu les choses comme ça. C'est vrai que ça un effet possitif.


Au fond, je sais très bien qu'elle nous aime autant l'une que l'autre, c'est juste un ressenti. Mais les jalousie entre frére et soeur ça a toujours existé.




Lecture du moment

9782070437825.jpg

Défi personnel:

- Une tablette de chocolat = une semaine.

 

-Rester possitive.

 

-Passer plus de temps avec mes "amis", pour m'intégrer. Check

 

-Apprendre la patience. Rome ne sait pas constuit en un jour.

 

-Essayer d'etre moins sensible.

Pour me suivre

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez magali785 sur Hellocoton