Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 10:40

 

2927926521_1_3.jpg


Tout commence en seconde, nouvelle école, nouvelles rencontres, nouveaux amis. En octobre 2006 (si mes calculs sont bon), je rencontre Greg le millionnaire, par l'arnaqueuse. Un moi plus tard je sors avec. C'est le début d'une longue histoire qui commence comme dans un rêve mais tire parfois vers le cauchemar. Il est du genre à t'écrire un texto tous les matins, t'appeler le midi, le soir.. Au début tu trouves ça adorable, c'est vraiment bien, en fin un mec qui fait attention à toi. Très vite il devient trop présent, trop jaloux.

Le 31 décembre on va dans une soirée dans Paris avec des gens que je ne connais ni d’Ève ni d’Adam et quelques amis à lui que je connais vaguement. Toute suite, dans ses amis je repère A. C'est le coup de foudre. Mais pas réciproque, je l'ai appris quelques années plus tard. La soirée se passe mal, Greg le millionnaire qui a trop bu, fini par vomir, prise de panique je vais chercher ses amis à la rescousse. A est là, il m'aide, il est gentil attentionné avec moi.
On se fait virer de la soirée quelques minutes après. Là je me retrouve assise par terre dans un couloir à coté de lui, dans le noir et mon copain allongé par terre. Personne ne parle j'entends juste sa respiration. Et je pense que c'est particulièrement à ce moment là que tout s'est joué, que je suis vraiment tombée sous son charme.

Le temps passe, et je multiplie les manœuvre pour le voir, pour qu'il vienne en soirée.
Ma relation avec Greg le millionnaire se détériore, il devient parano, surveille tous mes messages, mes mails, fait des interrogatoires à mes copines, crois que quand un ami m'appelle pour des horaires de trains on se parle en langage codé, il va même jusqu'à taper un gars de ma classe car il m'avait mis du stabilo dans le dos.

Lors d'une soirée où A est là, je m'engueule fortement avec Greg le millionnaire. Puis on devait partir les parents de l'arnaqueuse venait nous chercher.  Elle et ladyrun sont parties devant, prise par le temps et Greg le millionnaire faisant une crise, je les perds de vu. Je pars devant avec A. On discute, on s'échange nos numéros pour pour se tenir au courant de comment va Greg le millionnaire. On s’envoie quelques textos mais c'est tout.

Je l'ai rarement revu après, malgré toutes mes tentatives. Greg le millionnaire avait, pour une fois, vu juste et pensé qu'il se tramait un truc entre nous. Quand A l'appelait, j'avais le cœur qui battait la chamade, j'étais capable de reconnaître sa voix entre mille.

Plus le temps passait, plus la relation avec Greg le millionnaire se détériorait. J'ai eu une éducation plutôt stricte, mes parents m'ont toujours interdits plein de trucs, alors par défis il fallait que je les fasse. Là il était devenu tellement possessif que j'ai fini par le tromper. J'ai essayé de le quitter. Le lendemain il vient avec des fleurs (ridicule quand j'y repense), pleurs, me demande de choisir à un arrêt de bus. J'ai pas pu, je l'ai repris.
Mais rien n'avait changé.
Je suis partie en vacances, j'ai fini par le tromper en long en large et en travers. Je l'ai quitté par téléphone car en face j'y arrivais pas.

Le temps passe, on se voit toujours de tant à autres en soirée.
Et là arrive la finale du match du rugby. La France jouait contre les al black, écran géant dans la ville. On retrouve nos amis, il y a Greg le millionnaire et A. Il est là. Une de mes amie essaye de le draguer, dans ma tête je me disais «  Connasse si t'y touches t'es morte. » . J'avais tellement bu que je ne sais même plus comment, on a fini par s'embrasser. Tout tourner alors je m'accrochais au grillage sur le quel il était posé. Il me dit qu'il m'appelle le lendemain pour qu'on se voit.

Le lendemain il m'appelle, me dit qu'il part de Paris pour venir dans ma banlieue, et me rappel quand il arrive vers chez moi.

3h plus tard. Rien, toujours rien. Je finis par l'appeler, car on met pas 3h à faire Paris-ma banlieue. Là je l'entends me dire que ça va pas être possible, qu'un ami à nous la appeler et que Greg le millionnaire n'est pas du tout d'accord pour qu'on sorte ensemble. ( Oui j'ai oublié de préciser, qu'entre temps il lui avait demandé si ça le dérangeait pas).
Mon monde s'écroule une première fois.

Après quelques mois, j'arrive finalement à sortir avec lui. Une vraie catastrophe. J'étais tellement impressionnée que je n'ouvrais pas la bouche. Et quand on était défoncé c'était encore pire. Je le voyais quasiment jamais, ça me rendait folle.
Le 16 décembre (j'ai la mémoire des dates) on se voit, c'était plus ou moins prévu qu'on couche ensemble. Une vrai catastrophe. J'avais la grippe 40° de fièvre . J'ai même pas dû le toucher, j'ai fait l'étoile de mer.  Il m'a avoué quelques années plus tard que c'était sa première fois. Merde, s'il me l'avait dit j'aurais fait un effort.
Pendant une semaine, j'ai très peu eu, voir aucune nouvelle de lui. Jusqu'au 24 décembre, ou il m’envoie un texto pour me larguer. 

Mon monde s'écroule une seconde fois. Je pars le lendemain en Inde, fait tout pour l'oublier. Mais rien ni fait, je l'ai dans la peau.
Je lui envoie des textos de tant en temps, auxquels il ne répond pas toujours.
J'ai fini par apprendre il y a peu qu'il m'avait quitté pour la seule fille qu'il a jamais aimée. Ça picote. 

L'été arrive, on reprend contact on se revoit. J'ai trop bu, je finis par vomir en sous-vêtement sur son balcon (glamour, et je sais pa pourquoi j'étais en sous-vetement). Après un brin de toilette, on dort ensemble avec son cousin dans le lit, on s'embrasse, se fait des câlins.. Le lendemain on passe la journée ensemble.
Puis je rentre chez moi. Quelques jours après on se revoit. Dès que je l'ai vu arriver, j'ai compris qu'il y avait un truc qui n'allait pas. C'était juste un soir, une fois comme ça rien de plus.

Mon monde s'écroule une troisième fois.

Je me revois marcher dans la rue, arriver dans une rue ou il y a peu de passage, agripper une barrière et m'écrouler, comme jamais.

La rentrée arrive, je suis en Terminale, dans une nouvelle classe. Je rencontre de nouvelles personnes. Puis je sors avec Tintin, mais c'est plus un ami-amant, comme avec L.
Je ne sais pas lequel reprends contact avec l'autre, mais on se revoit. Je parle, je m’arrête plus de parler. Il m'avait tellement reproché de ne pas parler que maintenant je ne supporte plus quand il y a un vide, je raconte tout et n'importe quoi pour combler le blanc. Mon cœur ne s’accélère plus. Je pense que ça y est, c'est fini, je suis enfin gueurri. Mais lui veut se remettre avec moi. Moi ça me pertube.
A une soirée, sans savoir pourquoi je finis par tromper Tintin, tous mes amis me tombent dessus. Prise de panique, je pars chez A qui faisait une soirée chez lui et n'était pas loin. Il est déjà tard, on va se coucher ensemble. On s'embrasse, se câline. C'est génial. Je suis foutue, je suis repartie.

Je ne sais pas comment, je me remets avec Tintin. La commence le début de mes tourments, impossible de savoir lequel choisir. Je finis par faire en sorte que Tintin me quitte. Et je me mets avec A. ça se passe mal, très mal.  On passe notre temps à s'engueuler.
Après une grosse engueulade j'ai plus de nouvelles de lui, c'est le moment du bac, je laisse tomber.
A une soirée je re-embrasse Tintin. Puis A me redonne de ses nouvelles. Et j'ai su que j'allais partir en Suisse à la fin de l'été. Alors j'ai dit « Fuck » et je suis sortie non officiellement avec les deux. Quand j'y repense cette période était génial.

Tintin pars en vacance, puis moi, puis A. La relation avec le 2 se détériore. Ça se finit .

J'ai mis du temps à faire une croix sur les deux. En Suisse, j'essayais de me concentrer sur autre chose.
Aucun des deux ne sait la vérité. Je suis une salope.

Avec A, maintenant on est bon ami. Je l'aime toujours, mais différemment. Mais je ne peux pas m’empêcher d'avoir un pincement au cœur quand je vois qu'il poste une photo de lui et sa nouvelle copine sur facebook. ( ce qui m'a amener à vous parler de lui).

Je l'ai aimé, comme je n'ai jamais aimé personne. Il  m'a détruit, mais m'a créé aussi.

Ça fait mal toujours. Fais chier !

Partager cet article

Repost 0
Published by cocotte-en-papier - dans Les autres & moi
commenter cet article

commentaires

Tara 26/01/2012 22:52

Y'a des mecs comme ça avec qui on est pas faits pour être... Ton A., tu le laissais pas indifférent mais il était pas amoureux :/ C'est normal que ça t'ait marquée, j'ai eu le même souci... et puis
un jour j'ai fini par réaliser que non, il ne me faisait plus aucun effet :)

cocotte-en-papier 27/01/2012 09:33



Il était pas amoureux.. et moi si, je crois que ça si qui fait le plus mal, malgrè les années qui passe, l'amour à sens unique.


C'est chiant les garçons!



Camille G 25/01/2012 11:33

C'est tellement difficile l'après relation... Comment on peut autant s'aimer pour après se détester et être comme de sombres inconnus ? Je ne comprendrais jamais.....

cocotte-en-papier 25/01/2012 18:57



La je l'ai un peu aimé toute seul... Vu que c'était pas réciproque mais bon.


Peut etre par ce que pour certain c'est plus simple de tout oublier, de plus voir pour passer à autre chose?!



Lecture du moment

9782070437825.jpg

Défi personnel:

- Une tablette de chocolat = une semaine.

 

-Rester possitive.

 

-Passer plus de temps avec mes "amis", pour m'intégrer. Check

 

-Apprendre la patience. Rome ne sait pas constuit en un jour.

 

-Essayer d'etre moins sensible.

Pour me suivre

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez magali785 sur Hellocoton